( 7 octobre, 2007 )

fee20des20bois209.bmp

LES MOTS DU SILENCE…

Comme un secret posé sur tes lèvres. Un mystère qui touche l’éternité. Et tes yeux qui me parlent de ces mots pesants de vérité. Pardonne moi de m’être couchée dans les voiles de ton âme, d’avoir pénétrée ton intimité telle la voleuse de ton silence. Pardonne moi de vouloir te changer contre vents et marées. Non, je suis pas une fée qui a le pouvoir de tout créer juste qui a le pouvoir de rêver. Tu n’as pas voulu de ma magie dans ta vie. Tu t’enfuis avec nos rires et tout ce que l’on a pas oser se dire. Je n’aime pas les adieux,  tu n’as jamais su les dire. Ainsi, comme le vent tu veux voler, tu as toujours voulu être fort et souffler sur les choses inutiles de ta vie. Tu ne voulais pas être invisible au regard de tout ceux que tu aimais. Je suis tes pas sur le sable comme  une trace indélibile de ton passage dans ma vie. Je t’ai fait y entrer, et puis sortir, tu es parti, je t’ai cherché, tu ne reviendras jamais… Pour t’avouer il existe des absences plus encrées que des présences. Tu n’es plus près de moi, mais l’océan, lui ne bouge pas. Je l’aime malgré ses tempêtes et ses mots qu’il ne me dit pas. Il ne me parle pas mais j’aime écouter les mots de son silence. Tu sais j’ai aussi pleurer ton secret. Mes larmes n’ont jamais cessé d’espérer encore te rencontrer… Dans une autre vie peut-être… Tu me manques. (Septembre 2004 )

Pas de commentaires à “ ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|