( 25 novembre, 2007 )

108680124930.jpg

L’ECUME DES NUAGES

Dans le crépuscule de tes yeux, j’ai vu un ange s’envolé,

Tout était si paisible, rien de plus éternel que ton visage figé,

comme ces belles statues de marbre des cités antiques si fragiles, si silencieuses, si magiques…

Des étoiles sous tes paupières, emportent ta vie en poussière.

Mes larmes portent le ciel tout entier pour ne pas tomber.

Je te regarde partir doucement, comme on regarde le vent au printemps.

Un peu plus près du firmament, tu reposes maintenant…

 A Gaël, Benoît, Marc (mes anges! Bon surf  dans l’écume des nuages)

 

1 Commentaire à “ ” »

  1. Janedeau dit :

    De très jolis poèmes sous nos yeux !

    J’adore Très belle plume ! BRAVO

    Toutes mes amitié

    Janedeau

    http://merveillespoetiques.forumperso.com/

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|